Des Policiers Maliens s’Evaporent dans la Nature Canadienne

Cela ternit l’image du Mali une fois de plus. Future cooperations seront probablement affectées par ces actes.

Amadou Wane

—————

On aura tout vu et entendu dans un pays où les citoyens sont obnubilés par le désir de l’exil, de l’évasion et de la fuite dans le but d’échapper à la mal-vie collective. La tentation ne se développe pas que dans les seuls rangs de ceux qui empruntent les embarcations mortelles de Ceuta et Melilla.

Les plus nantis y résistent de moins en moins même dans les catégories où on s’y attend le moins. C’est le cas d’une demi-dizaine de commissaires maliens dans lesquels la nation a tant investi. Leur formation, a en croire nos sources, les a conduits au Canada où ils devaient se spécialiser dans la lutte contre le terrorisme, un domaine pour lequel les besoins de leur patrie ne sont plus à démontrer au regard des misères que le fléau du terrorisme fait subir à la population.

Mais les cinq commissaires maliens n’en ont visiblement cure. Au mépris des grands espoirs et attentes que les autorités reposent sur eux, ils ont choisi de s’évaporer dans la nature canadienne et de gonfler les rangs des dizaines voire des centaines d’irréguliers et autres sans papiers maliens avec tout le risque que cela comporte, dans un pays où les médecins n’ont pas le droit d’apporter des soins primaires à un malade irrégulier sans assurance maladie.

Et dire par ailleurs que certains pays sont si démunis qu’ils n’ont même pas l’opportunité de se doter de ressources humaines adéquates pour lutter contre les fléaux qui les affectent

Source: Le Temoin


Allahou Akbarou!!!

Il faut radier rapidement ces agents qui ont renié notre fonction publique d’état.

Courage!

Dr BA


mr Wane

on nous a enseigné dans ce pays chacun pour soit alors que voulez vous qu’ils fassent?
Mr Wane,

Is this for real or is it a practical joke?

Diaoune


Moussa Bagayoko


Diaoune,

Ce n’est pas une blague. La pratique ne se limite pas aux policiers seulement; certains fonctionnaires et artistes le font aussi.

Ce qui est dommage est que le Mali a investi dans ces gens.

Amadou O. Wane


He bagayoko où est l’image à ternir ? Fait d’abord avoir une image.
Cessons de rêver

Amadou Sangaré


ientôt vous apprendrez que le patron des policiers (ministre) a quitté le pays sans adresse. Suivra l’Autre lui-même.
Rien n’est impossible dans ibkland

Amadou Sangaré


Communiqué de presse
La DGPN dément la fuite des policiers maliens au Canada

A la suite de la parution d’un article du journal le « Témoin », intitulé «Des Policiers maliens s’évaporent dans la nature canadienne», où ils devaient se spécialiser dans la lutte contre le terrorisme, selon le même journal, la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN) dément ces informations et apporte les précisions suivantes :
La Direction Générale de la Police Nationale (DGPN) rappelle que les fonctionnaires de Police sont et resteront attachés à leur noble mission de protection des personnes et de leurs biens dans le strict respect de la Constitution et des lois de la République.
La Direction Générale de la Police Nationale précise qu’aucun Policier ne se trouve au Canada, à ce jour, pour une formation de spécialisation dans la lutte contre le terrorisme.
Cependant, deux Commissaires de Police maliens suivent actuellement au Canada une formation sur la Gestion du Personnel. Et leur formation se déroule à merveille, la partie Canadienne n’a jamais soulevé un quelconque problème d’éthique ou de niveau à leur sujet.
La Direction Générale de la Police Nationale profite de cette occasion pour inviter les amis de la presse à vérifier de telles informations auprès de la Cellule de Communication de la DGPN avant de les diffuser. Ainsi, beaucoup de désagréments pourront être évités et les lecteurs et auditeurs auront une information saine et constructive.

Des mesures seront prises contre les auteurs.
Cellule de Communication de la DGPN