Début d’une Guerre Religieuse au Mali?

Cette vidéo fait froid au dos. Le gouvernement ferait mieux d’éteindre ce feu très très vite.

Amadou O. Wane


Ce monsieur parle très ouvertement de verser le sang et tuer pour laver les affronts contre les leaders religieux; la justice doit d’abord le cueillir et puis le condamner. Ras Bath n’a jamais demandé de tuer quelqu’un; pourtant c’est lui qui est au tribunal.

________________________
Karim Sylla


Tout a fait Amadou et Karim ! Ce monsieur est, de facon flagrante, entrain de lancer un appel a la violence. Les autorites doivent l’arreter immediatement afin qu’il reponde devant la justice.

Talatou


il faut les laisser. Il nous faut en terminer avec ces religieux corrompus. Ils peuvent essayer s’ils le veulent.

Trop c’est trop!

Yoro Diallo du ReCAM depuis Bamako Dravelela


Bonsoir Talatou et chers tous

Je suis d’avis que le gouvernement malien doit prendre des mesures appropriées contre la personne (ou les personnes) qui a proféré ces menaces contre d’autres maliens.

Si des dispositions ne sont pas prises immédiatement contre les auteurs il y a de fortes chances que les craintes exprimées ça et là se réalisent.

Pour les religieux voilà des preuves qui justifient que les hommes pieux ne descendent pas dans l’arène politique. Les deux s’accomodent très difficilement.

Que ceux qui souhaitent en faire (de la politique) se fassent connaître afin que leurs cas soient écartés de la religion et qu’ils se battent à arme égale selon la loi des hommes. Parce que le domaine de la politique est régis par ces dernieres lois.

Cordialement
————————
Chouaibou
Twitter : @chbmaiga


Talatou, tous les partis (toute la société civile) est responsable. Il faut que ton parti YELEMA aussi perde toute illusion sur l’ évolution du Mali, principalement dûe au régime que ton parti continue de soutenir.

Bien cordialement

M. Diagayété


Tout a fait Malobbo, je suis d’accord: Tous les partis politiques, toute la societe civile malienne est responsable, meme si c’est a des degres differents.
YELEMA est conscient de tous les aspects de la situation socio-politique du pays, et travaille, de ce fait, a apaiser les tensions, tout en respectant les convictions des uns et des autres.
Par rapport au soutien au regime, il est important de noter que YELEMA a officiellement suspendu sa participation a la Convention de la Majorite Presidentielle (CMP) depuis bientot un mois.
Bonne journee a toi et a tous !

Talatou


Il ne s’ agit pas d’ apaiser les tensions. Il faut voir la réalité en face et en déduire la vérité à déclarer clairement.

Ce n’ est pas apaiser les tensions, si YELEMA ne voit pas la réalité de l’ insécurité permanente et de l’ abscence quasi totale de l’ État dans des zones entières hautement peuplées comme les régions de Ségou, de Mopti et une partie de Koulikoro entre Banamba et Nara.

Je ne veux pas d’ apaisement sur la base de la cécité et de la négation de la réalité. C’est vraiment ignorer les populations et de leurs biens dans ces zones.

Pour moi, tu quittes le terrain de la science qui se base en premier lieu sur la réalité quelque soit le type de société que le scientifique veut – pour aller dans les spéculaions politiques. D’ ailleurs comme la plupart des partis politiques maliens et de leurs dirigeants, YELEMA ne présente aucun type de société auquel il tend. Je m’ attendais au contraire de ta part et de la part de YELEMA.

Je regrette de le dire aussi clairement.

Bien cordialement

M. Diagayété