Le Retour de ATT

Donc c’est serieux cette histoire.

Amadou Wane


Si aujourdhui, ils regrettent Moussa Traore, la source de la misere du pays, je ne suis pas etonne de leur voir regretter ATT.

Allons nous continuer pour toujours a etre un peuple sans principes ni rigueur?

Sidy Danioko


Sérieux comme les 150 ha
(Re)election(s) dans quelques mois.

Kola


Oui nous saluons le retour d’ATT qui avait tout dit dans sa farce habituelle vis à vis de la crise qui l’a amenée si loin du Mali.
Il a toujours que le Mali seul ne peut pas lutter contre les bandits et de nos jours cela est confirmé de tous!
Il a dit que les gens peuvent marcher jusqu’à Gao, et de nos jours les gens marchent dans le sens contraire de Gao à Bko!
Il a tout dit dans son cousinage à plaisanterie, mais seuls les esprits avisés pouvaient le croire!
Il a dit qu’il est Général de Guerre et donc il n’aime pas le combat, donc de négocier, et de nos jours ces négociations se font bon gré malgré!
Je félicite IBK qui a accepté ce retour d’un fils du pays au domicile de cette Nation du Djatiguiya!
ATT avait seulement des conseillers qui n’étaient pas à la hauteur de leur mission, celle de lui dire toute la VÉRITÉ, cette VÉRITÉ que le JOURNALISTE mon cousin Bobo avait dite au GMT, je cite Tionna Mathieu Koné!
Ce pays ne manque pas de responsables et des hommes de la VÉRITÉ, seulement, qu’au Mali, dire la VÉRITÉ est une faiblesse voire de l’aigreur!
Que Dieu Soit Content de nous!
Bonne arrivée cher ATT!

Dr BA Mamadou PhD


“Je félicite IBK qui a accepté ce retour d’un fils du pays au domicile de cette Nation du Djatiguiya”_Mamoudou Ba.

Je suis très étonné que Mamoudou Ba, qui lutte farouchement, pour une gouvernance écrive cette ligne.

La bonne gouvernance contient nécessaire le respect de la loi et des droits des citoyens – les principes de l’ État de Droit. Jusqu’ á preuve de contraire ATT est citoyen malien, donc il a droit à tous les droits d’ un citoyen malien de séjourner, habiter au Mali. On n’a pas á remercier IBK ou un autre Président si un ctitoyen veut rentrer dans son pays. Bien au contraire si un citoiyen quelconque, même Président veut empêcher à un citoyen de jouir de ses droits il faut que ce citoyen s’ explique devant la justice.

Si ATT est en contradiction avec lois du Mali qu’ il soit jugé comme tout ctitoyen. Si en temps que Président avec des responsabilités accrues, il les a bafouées qu’ il soit jugé en conséquence.

C’ est qui serait une démarche qui marche avec la démocratie, la bonne gouvernance, avec un État de Droit que nous voulons tous ici.

Ça m’ étonne vraiment que des gens reclamant corps et âme la bonne gouvernance se mettent á remercier un Président pour des actes comme ça ou bien disent que le Président en tant que tel peut distribuer des terrains à tour de bras.

Bien cordialement

M. Diagayété


Au Mali, nous aimons tourner en rond dans une logique tres bizarre pour apres nous etonner de ce qui nous arrive:
-ATT rentre a Bamako: Alle lu yah ! Applaudissements !
-Le regime IBK n’arrive pas a (ou ne veut pas) juger Aya (et compagnons) et finira peut-etre par, a defaut d’organiser un proces bacle, les liberer: Alle lu yah ! Applaudissements !
“Reconciliation des coeurs et des esprits” nous dira-t-on au son des tambours du Mande, des balanis de Fadjiguila, et au rythme de la chanson “lutte contre l’impunite”.

We can no more quick the can down the road: Il est temps d’arreter ce cycle d’impunite et de bafouement de nos lois en amenant l’un (ATT) et l’autre (Amadou Aya) a repondre de leurs actes.
Et d’ailleurs les generaux qu’ils sont doivent exiger des proces !

Talatou


des balanis de fadjiguila,souvenir remebering nous étions en 1983 le seul mot que je connaissais en Bambara” Ne bi fé”, en son temps le courant électrique n arrivait pas dans le quartier,j étudie avec une lampe à pétrole, for some reason mon logeur a répudier ses deux femmes, du coup le soir en revenant du lycée Askia sur mon velot c est moi qui prépare le diner , derrière l école missi sira kan, il y avait un terrain vide,notre voisin direct paix et feu était un guinéen de Conakry avec pour femme une malienne de Massira, l autre voisin des miyanka c est là je logeais, ya tongola leur salutation, en face des peulhs qui ne parlent que sarakole, et nous les koroboro,tout autour y avaient des Bobos haidara n etait pas encore toute la nuit on boit on danse in live with mariame bagayogo, qui monte sur son balafon et danse a yougouba, sorry ils dansaient et buvaient et moi j étudiais

Eli-Diah-AgMai


Bonjour Ba,
Bonjour à tous,
C’est un peu inattendu comme réaction et analyse.
A développer peut-être pour qu’on comprenne tout.
Bon courage à tous.

Issa Diawara


Bonjour chers amis du mali! Je me base sur toutes les vérités dites
par l’ancien président que beaucoup de nous ont refusé de comprendre
je cite”mali seul ne peut pas”. De nos jours c’est réel même pour le
bébé que la Crise est globale et transfrontalière. Accepter le retour
de celui qui est responsable de la faute commune à nous tous est pour
moi normale et naturel. Les causes de la Crise sont à 85% de la
gouvernance tout comme mainenant j’en passe! bonne journée…

Dr BA


Méditation pour cette fain d’année.

Ne jamais renoncer à comprendre s’exprime par une interrogation constante. Cela est preferable à l’affichage de fausses certitudes.

Cordialement.

********************
Amb. Ret. Mamadou Traoré


Bonjour Mr Diallo,
Bonjour à tous,
On commence enfin à réfléchir et donner (peut-être) un espoir et chercher SENS à ce “retour”.
D’autres questions demeurent : qui est l’instigateur de ce retour, à qui profite-t-il ? ennemis d’hier et alliés d’aujourd’hui ? comment cette pantalonnade a-t-elle été orchestrée ? où en-est-on du point de vue juridique ? le Mali a-t-il quelque chose à reprocher au revenant ? que risque-t-il ? …

Continuons là encore à RÉFLÉCHIR et à débattre. Évitons les commentaires faciles et parfois dénués de sens des faits ou évènements. Analysons les.

Bon courage à tous
Bonne et heureuse année 2018.

Issa Diawara


Bonjour,

Ce retour est loin d’être triomphal, un langage ambigüe au crépuscule de son deuxième mandat couplé avec l’affaire d’”air Cocaïne” non bien élucidée, pourra t-il placer mots à l’endroit des maliens et maliennes? Je n’en crois pas….j’imagine…avec la tête toute baissée dirait-il “pardon, je m’en remets à la sentence de la justice malienne par rapport à la H.T., svp pas de cpi”?

Sincèrement,

Salif


OK.

Maintenant la question à 100 millions de F.CFA c’est : combien d’hectares pour ATT ?

Stephane Bombote


Le vieux offrirait tout Bamako a quiconque voudrait s’interposer entre lui et ses amis d’alors qui l’ont aidé pour sa présidence. Si le revenant voudrait jouer à son jeu ça serait plus que 150…ça dépendra des deals…

Salif


Salif,

Ce pays est vraiment de la comedie et du theatre. Ces gens prennent les maliens comme les dindons de la farce.

In the background, j entends IBK dire, Dogoh ATT j ouvre un semblant de dossier contre toi pour haute trahison, et les marionnettes en la matiere feront un semblant de jugement pour finalement te dedouaner. Donc tu seras en paix et je le serais aussi.

Je pleure vraiment ce pays et plains l’inconsistence du malien.

Que ne fut pas dit par rapport? Que ne fut pas entendu sur ATT?

Voir tous ces danseurs et entendre tous ces tambours et trompettes autour de ce retour d’un general en fuite, je me dis que le Mali merite vraiment l etat dans le quel il se trouve.

Pardonnons tout le monde a travers le tableau, sans autant sur sauter un simple carreau.

Maintenant, liberons le capitaine Sanogo pour boucler la boucle. Car il n a pire fait qu’IBK, ATT, Alpha, Lieutenant Moussa Traore qui ont cholchargise le pays et gangsterise le pays. Ceux ci ont chlochardise, gangsterise, vole, pille….foutu ce pays, et sacrifie des generations.

Il n’a pire fait que les membres de la cmMachin qui sont aujourdhui les plus respectes au Mali; par les maliens et les faux amis du Mali.

Oh peuple malien, oserons nous laisser Sanogo etre le seul sacrifice de mouton aujourd’hui?

Je me dresse partant sur la liste de ceux qui veulent mettre un mouvement national et international pour demander la liberation sans conditions de Sanogo, malgre que celui fut pour moi un revolutionnaire de micros.

Dans tout ca, mon coeur saigne de plus quand je vois que le plus perdant dans cette histoire de Mali est le President Modibo Keita, le plus saint, patriote, irreprochable d entre eux.

Que sa plus grosse erreur etait de croire sans reserve a ce peuple.

Wa salam

Sidy Danioko


Bien dit Salif
C’est plutôt une honte pour lui. IBK cherche à faire la diversion pour mieux se positionner pour un second round. A nous de veiller au grain !

Camaradement Moussa Coulibaly


Vous avez tout fait raison Monsieur Mamadou Traoré.

Il vaut mieux réfléchir que de vouloir imposer/inclure tout le monde dans un raisonnement foireux qui ne résiste pas à l’analyse.

Une question que je me suis toujours posée et pour laquelle je n’ai jamais eu de réponse de la part de gens bardés de diplômes scientifiques est la suivante :

Pourquoi les hommes de troupe qui ont pu déloger ATT de Koulouba par des tirs d’obus d’une si grande précision depuis Kati, n’ont pas été mis dès le début à la disposition des officiers qui étaient au front comme le chef d’état-major Poudiougou, les colonels -majors El Hadji Gamou et Didier Dackouo qui ont passé tout leur temps à réclamer des renforts?

Ceci m’a naturellement conduit à toujours prôner l’idée qu’il faudra donner la possibilité à ATT d’expliquer au peuple malien, pourquoi et comment avec ses prétentions de général d’armée ayant fait l’école de guerre, il a pu conduire l’armée malienne à la déroute face à la coalition de misère MNLA et Djihadistes ?

Il faudra aussi qu’il explique au peuple malien, comment un commandant en chef des forces armées peut laisser entrer des hommes lourdement armées sur son territoire au mépris de toutes les précautions d’usage de désarmement, que par ailleurs le Tchad et le Niger ont appliquées.

Le peuple malien a besoin de savoir, pourquoi ATT n’a jamais compris que la défense d’un territoire aussi immense que le Mali nécessite des avions et des hélicoptères de combat et de transport de troupe.

Le mot conseil de défense lui était-il étranger à ce point car se croyant infaillible et au-dessus de tout avec le titre de général d’armée commandant suprême des forces armées ?

Ce sera bien qu’il explique au peuple malien comment un général d’armée peut avoir oublié l’expression « tenir jusqu’à l’arrivée des renforts » et ne pas organiser correctement la défense de son territoire en attendant que les états de la sous-région unissent leurs efforts (aide toi le ciel t’aidera) .

Dans une crise globale et transfrontalière chacun a le devoir de faire le nettoyage chez lui au lieu de pointer du doigt les voisins qui laissent passer les criminels. Quand on sait qu’ATT a refusé d’aider/de participer au nettoyage de la forêt du Wagadou par la Mauritanie, on ne peut qu’être surpris par certains propos à l’endroit des pays voisins.

Le reste ont le connaît, car c’est une guerre asymétrique avec des troupes dirigées depuis Paris par François Hollande, à qui ses soldats demandaient l’autorisation de tirer sur telle ou telle cible en l’ayant prévenu des risques de dégâts susceptibles d’être occasionnés.

Pourquoi une guerre asymétrique ? Parce que les rebelles et les djihadistes sont de vrais stratèges qui savent évaluer leurs forces et leurs faiblesses. Eux ils n’exposent pas la vie de leurs hommes à une mort certaine même s’ils ne se rendent jamais d’eux-mêmes car ils préfèrent le sacrifice. C’était la force de l’armée japonaise. ATT n’a pas dû apprendre à l’école de guerre qu’il faut tenir compte de la psychologie de l’adversaire?

Tout avait l’air d’une chronique d’une défaite annoncée et d’un éternel appel à l’aide au grand-frère sans qui on ne peut même pas boucler correctement sont budget. Ce grand frère accusé d’être calculateur, de défendre ses intérêts avant tout, mais dont on ne fait rien pour se passer de ses services.

Pour cela il faut un brin d’objectivité dans ses analyses, savoir se regarder dans la glace et cesser de se mentir sur la couleur de ses yeux.

Je ne commenterai pas à la place d’ATT la fameuse expression « je ne peux pas humilier un père de famille » ouvrant la voie à l’impunité généralisée et ipso facto l’inutilité de la cellule du Vérificateur Général payé au prix fort sur le budget de l’Etat.

Cela c’est l’art des dirigeants africains qui ont dû se passer le mot de créer d’institutions de lutte contre la corruption afin d’être crédibles aux yeux des bailleurs, mais qu’ils rendent inopérantes par derrière. Une nouvelle catégorie d’éléphants blancs.

Souhaitons donc bon retour au Mali à ATT car le peuple malien qui dans sa grande majorité n’a pas profité de ses deux mandats et surtout ceux qui ont subi l’occupation de la coalition MNLA-Djihadistes ont besoin de comprendre. C’est tout ce qui leur reste de leur dignité pour certains, comprendre pourquoi et comment c’est arrivé.

Je laisse la parole à ceux qui en savent beaucoup mieux sur les raisons de la déliquescence de l’armée malienne, et ce fléau qu’on appelle la politique du ventre qui conduit beaucoup de maliens à des retournements de veste.

Bonne soirée à tous et aussi et bon réveillon pour mes frères chrétiens de tous les pays.

Ousmane Diallo


Bonjour Mr Diallo,
Bonjour à tous,
On commence enfin à réfléchir et donner (peut-être) un espoir et chercher SENS à ce “retour”.
D’autres questions demeurent : qui est l’instigateur de ce retour, à qui profite-t-il ? ennemis d’hier et alliés d’aujourd’hui ? comment cette pantalonnade a-t-elle été orchestrée ? où en-est-on du point de vue juridique ? le Mali a-t-il quelque chose à reprocher au revenant ? que risque-t-il ? …
Continuons là encore à RÉFLÉCHIR et à débattre. Évitons les commentaires faciles et parfois dénués de sens des faits ou évènements. Analysons les.

Bon courage à tous
Bonne et heureuse année 2018.


“En tout état de cause, à la suite de Ousmane Diallo, “je laisse laisse la parole à ceux qui en savent beaucoup mieux sur les raisons de la déliquescence de l’armée malienne, et ce fléau qu’on appelle la politique du ventre qui conduit beaucoup de maliens à des retournements de veste.”_

C’est vrai, le Mali est un pays de compromission mais il y a aussi ceux qui refusent cette compromission et se retirent de tout. Ils sont plus nombreux que cela n’apparait.

Un pays de compromission pourquoi ? Peut être parce que l’instant prime sur tout. On est un pays de spectacle. Dans un spectacle, il y’a un début et une fin. Il ne faut surtout pas que l’instant perdure dans le temps. Donc attention à ne pas perturber le spectacle! Il a occupé la journée d’hier. C’est pourquoi ceux qui savent se taisent et regardent.
Cordialement.

*****
Amb. Ret. Mamadou Traoré


Et pourtant,Malobbo, il y’a beaucoup de doses de pessimisme dans ce que vous ecrivez par ci par la:
Pour ne relever que les plus recentes de ces doses-la,(1) hier tout pret vous suggeriez qu’il faille abandonner un terrain/univers parceque ce terrain/univers est critiquable. En un mot, abandonner parcequ’on est pas d’accord. Dans quel monde optimiste (ou non defaitiste) cela serait-il possible? Quel luxe que de pouvoir se retirer de quelque chose definissant la vie de son pays des les 1ers obstacles !
(2)Aujourd’hui vous parlez d’une organisation mourir “de sa belle mort”. Sans vouloir/pretendre defendre la plate forme “ante abana”, on peut ne pas partager la direction ou les tensions internes d’une organisation, mais on doit la respecter aussi longtemps qu’elle reste legale et joue le jeu democraique[sauf si l’on a un agenda cache]. Et quand je pense que vous avez maladroitement attribue a YELEMA et a son President cet etrange nom de “mi-viande, mi-” [je ne saiS quoi encore] pour n’avoir pas rejoint cette plateforme [que je respecte] dont vous declarez la “belle mort” aujourd’hui, il ne me reste qu’a exiger de vous de prendre votre courage a 2 mains pour presenter des excuses a tou(te)s ceux/celles qui ont lu votre sortie d’alors.

Talatou


En bon démocrate, Oumar Mariko ne devrait pas trouver à redire si la majorité a décidé d’abandonner, que l’on dise les députés ont abandonné!
Cordialement.

******************************
Amb. Ret. Mamadou Traoré


Bonjour à tous,
Je n’ai pu résisté à garder le silence suite au retour d’ATT. En fait, je me suis toujours dis que personne ne lui a demandé de partir et s’il revient c’est tant mieux. À ma qualité de modeste citoyen , qu’il soit au Mali ou au Sénégal, cela ne me fait ni chaud ni froid.
Je rompts avec le silence , à cause du flot de commentaires qui va dans le sens de nous faire croire que ce retour est un acte qui contrubuerait à la réconciliation entre les maliens. C’est posture intellectuelle est simplement sidérant et pour causes:
1-ATT reçu en boucan au retour, donc réhabilité. Où sont ses milliers de maliennes de maliens qui se sont exilés par la faute de sa politique laxiste et discriminatoire ?
2-Qui fut l’auteur principale de la dégradation de la situation sécuritaire du Nord de 1991 à nos jours ?
3-Quel est le président qui a déclaré publiquement, via le porte parole de son gouvernement que le général sera poursuivi pour haute trahison ?
4-Qui est aujourd’hui en perte de vitesse politique et qui est en quête de soigner un peu son image auprès des maliens pour avoir été l’incarnation de la déception générale depuis qu’il est au pouvoir ?
Cher amis, ne nous laissons pas distraire par des gens qui ont toujours sous estimé notre intelligence.
Le retour d’ATT ne se résume essentiellement qu’à 2 choses :
1-L’expression de l’échec intégral et radical d’IBK
2-La conséquence du complot éternel que nos dirigeants ont toujours hourdi contre le peuple.
Concentrons nous sur les vrais enjeux du moment et laissons ces hommes politiques dans leur logique.
S’il existe une graine de réconciliation dans ce retour ce n’est qu’une réconciliation entre calculateurs politiques qu’ils sont .
Bien à vous.
Fabou KANTÉ
Président du Mouvement Tabalé