Erreur Stratégique de l’Opposition

Communiqué de presse

Les partis politiques de l’opposition républicaine et démocratique ont appris, par communiqué officiel, que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, a subi une opération chirurgicale le mardi 12 avril 2016 à Paris.
Les partis politiques de l’opposition républicaine et démocratique souhaitent au Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, un prompt rétablissement et un bon retour au Pays.
Face à cette situation, les Présidents des partis politiques de l’opposition républicaine et démocratique, réunis en séance extraordinaire au siège de l’URD ce jour 15 avril 2016, décident du report de la marche prévue le samedi 23 avril 2016 à Bamako à une date ultérieure.

Bamako, le 15 avril 2016

Pour les Partis Politiques de l’opposition: ANCD-Mali, FCD, PDES, URD, FARE, PARENA, PIDS, Parti Lumière, AFP, PSP, PRVM-FASOKO, PS-Yeleen Coura.
Le Chef de file de l’opposition politique

P/O Madame Coulibaly Kadiatou Samaké
Chevalier de l’Ordre National


Merci Monsieur le ministre.
C’est tres sage, cette decision de reporter la marche, suite a la maladie d’IBK. Prompt retablissement a lui.
Fad


Merci M. le Ministre Keita pour le partage et merci a tous les leaders de l’opposition associes a cette decision: C’est une decision responsable et qui merite d’etre saluee. Bravo !

Talatou


Moi je pense que c’est une erreur stratégique de la part de l’opposition. Si je comprend bien cette marche était pour dénoncer la violation de la constitution et non contre la personne du président. Avant de faire un désarmement unilatéral, est-ce que l’opposition s’est assurée que l’implémentation de l’accord va être suspendue durant la convalescence du président?
Si la réponse est non, cela veut dire que l’opposition vient de commettre un suicide politique.
Quand IBK se remettra de sa maladie (temps indéterminé) il sera trop tard; le train aura déjà quitté la station. Les autorités intérimaires seront déjà en place.

Amadou O. Wane
www.amadouWane.ml


Un bon message a ceux la qui pensent que c’est la personne d’IBK qui est la cible des cirtiques et des mecontentements. Non, Non, Non. Ce n’est pas une question de personne mais une question de pays, de nation, de decisions qui concernent tout le monde…Les gens decrient un systeme failli, perdu,corrompu, sans vision, sans programme,sans espoir, rempli de scandales politiques de complots, de corruption, de vols, …. pilote par une certaine personne du nom d’ibk.

Le peuple lui a donne une carte blanche pour qu’il decide de la gestion du pays. S’il ne le fait pas selon les voeux et les aspirations du peuple, c’est bien normal qu’il soit decrie.

Quand le patron incompetent demontre son incapacite; quand le patron n’arrive pas a demontrer le leardership necessaire; quand le patron n’ecoute pas; qauand le patron n’arrive pas etablir les priorites et a prendre les decisions qui s’imposent,… (surtout que c’est lui meme qui avait au prealable promis ciel et terre), il est tres normal qu’il soit sous les balles des critiques et de la deception

Ca serait la meme chose meme si c’est Mr Tiebile Drame, ou Mr Soumaila Cisse, ou Dr Soumana Sacko,….. qui etait au pouvoir et qu’il se comportait de facon incompetente.

De grace, qu’ils comprenent qu’aujourd’hui c’est IBK l’homme politique qui est le probleme.

Bonne sante a lui malgre que c’est lui le probleme du Mali actuel.

Sidy Danioko


D’accord avec vous, Wane.
C’est exactement la même réflexion que je suis en train de distiller sur les réseaux sociaux.

Mahamadou Cissé


Mr Cisse,

Sachant comment il est facile d’avoir la sympathie du Malien, je pense que c’etait une bonne idee de reporter cette porte dont je revais tant. Au cas contraire et une fois de retour, il allait parler de Hassidiya et de Niengoya. Vous devez savoir plus que moi comment il aime se victimiser.

Les faits nous demontrent comment l’eternelle victime il se fait toujours

Sidy Danioko


M. Danioko,
Respect et compréhension totale de votre point de vue. Toutefois, à quand la transformation de la société malienne ?
Peut être qu’il faut tordre le coup à cette victimisation-chantage. Car souvent les droits reposent aussi sur des violences oubliées.
Cordialement,

Cissé Mahamadou
Paris


Malheureusement, l’opposition a mordu `a l’ hameçon du vieux pêcheur.

Politic is ruthless and not for the faint of heart.

Amadou O. Wane
www.amadouWane.ml